Le Projet

Sensibiliser les jeunes à l’infertilité

Merck souhaite communiquer sur une cible de 18/24 ans pour leur faire savoir qu’ils peuvent perdre leur capital fertilité s’ils ne font pas attention. MERCK sait que ce message n’intéresse pas les jeunes (qui pensent plus, à cet âge, à ne pas faire d’enfant que de procréer …)

Et pourtant, la campagne surperformera tous les objectifs grâce à un dispositif digital complet, pertinent et adapté via un message utilisant la psychologie inversée.

_____

Le Challenge

Sensibiliser de jeunes adultes : tout un art.

Résultat de la campagne : 2,5 millions de jeunes touchés par la campagne MERCK (36% des jeunes en France).

2500 abonnés à la page INSTAGRAM.

+20% de plus que tous les objectifs initiaux inscrits en début de campagne.

Objectifs dépassés !!! voir le graphique des indicateurs clés de performance

MERCK-TEE-SHIRT-PROTEGE-TA-FERTILITE
Affiches-merck-fertilite

L’approche

Petit manuel de Psychologie inversée pour les 18/24

Un ton décalé et non-moralisateur, basé sur la psychologie inversée, était particulièrement approprié pour cette cible qui aime surtout transgresser les interdits. Nous avons donc conçu la campagne digitale autour d’un film qui véhicule ce message « Quelles sont tes chances de ne pas avoir de bébé dans 10 ans ».

Tu te drogues, tu fumes, tu manges n’importe quoi ? Super, tu es bien parti pour ne pas avoir de bébé dans 10 ans.

Le pitch était osé.

Les résultats sont là.

Nous avons ainsi relayé la campagne sur Instagram et Youtube pendant 2 mois.

Un compte instagram, ludique mais pédagogique, a ainsi engagé plus de 3000 personnes sur la période. La vidéo  a pu être visionnée plus de 1,6 millions de fois en 2 mois.

Voir le film de la campagne

Film-Merck-protege-ta-fertilite

« Influactive a su bousculer les codes internes au groupe et nous a convaincus, notamment avec un pré-test users, d’aller dans cette direction. Le succès de l’opération est allé au-delà de nos objectifs »

– L’Équipe communication Merck Fertilité

Vous avez un Projet ?

Rencontrons-nous et parlons-en. Et si on commençait par un e-mail ?

Open sidebar